Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 74 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 72 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    amarante

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 420 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est DOMINIQUE LE COMTE

    Nos membres ont posté un total de 5015 messages dans 1788 sujets

    Bushido ?

    Aller en bas

    Bushido ? Empty Bushido ?

    Message par bretivert le Ven 17 Jan - 11:02


    Bushido ? Samura10

    Durant la deuxième guerre mondiale, les prisonniers des japonais étaient couramment maltraités, souvent assassinés, en priorité ceux qui s'étaient rendus.
    Les japonais ne comprenaient pas que l'on puisse se rendre, eux ne se rendent jamais, on parlait alors de Bushido.




    Bushido signifie la volonté déterminée de mourir.
    Quand tu te retrouveras au carrefour des voies et que tu devras choisir la route, n'hésite pas : choisis la voie de la mort.

    Ne pose pour cela aucune raison particulière et que ton esprit soit ferme et prêt.
    Quelqu'un pourra dire que si tu meurs sans avoir atteint aucun objectif, ta mort n'aura pas de sens :
    ce sera comme la mort d'un chien. Mais quand tu te trouves au carrefour, tu ne dois pas penser a atteindre un objectif :
    ce n'est pas le moment de faire des plans.
    Tous préfèrent la vie à la mort et si nous nous raisonnons ou si nous faisons des projets nous choisirons la route de la vie.
    Mais si tu manques le but et si tu restes en vie, en réalité tu seras un couard.

    Ceci est une considération importante.
    Si tu meurs sans atteindre un objectif, ta mort pourra être la mort d'un chien, la mort de la folie, mais il n'y aura aucune tache sur ton honneur.
    Dans le Bushido , l'honneur vient en premier.
    Par conséquent, que l'idée de la mort soit imprimée dans ton esprit chaque matin et chaque soir.
    Quand ta détermination de mourir en quelque moment que ce soit aura trouvé une demeure stable dans ton âme, tu auras atteint le sommet de l'instruction du bushido".


    Dernière édition par bretivert le Ven 17 Jan - 11:09, édité 1 fois
    bretivert
    bretivert

    Messages : 61
    Points : 7184
    Réputation : 1361
    Date d'inscription : 19/05/2019
    Age : 54
    Localisation : Vimines

    Revenir en haut Aller en bas

    Bushido ? Empty Re: Bushido ?

    Message par bretivert le Ven 17 Jan - 11:05


    C'est le respect d'un certain stoïcisme, du mépris du danger et de la mort, d'honneur, de courage, de fidélité absolue à la parole donnée; une philosophie qui s'adresse avant tout au gentilhomme, au Bushi.

    Au bouddhisme, le guerrier puise un sens de sereine confiance dans le destin, un esprit de soumission à l'inévitable. L'acceptation stoïque du danger et de ses conséquences, le dédain de la vie. Au shintoïsme, le Bushi puise les notions de loyauté envers le supérieur, de vénération des ancêtres, de piété filiale, de passivité et de patriotisme.

    Clef de voûte de cette mentalité, la rectitude, la justice ou Giri est la vertu la plus importante : c'est le devoir pur et simple. La deuxième vertu est le courage ou la disposition à accomplir ce qui est juste. Vivre lorsqu'il est juste de vivre et mourir lorsqu'il est juste de mourir. Le nasake ou bienveillance, vient ensuite.

    C'est la magnanimité, la pitié, la sympathie, le tout cultivé par la poésie et la musique. Oser vivre quand la vie est plus pénible que la mort, apprendre à ne point se plaindre, malgré les plaintes de l'âme et les souffrances du corps voilà l'ascèse de celui qui suit le bushido.

    Quelques règles de vie :

    Le vrai courage consiste à vivre quand il est juste de vivre, à mourir quand il est juste de mourir.
    Il faut songer à la mort avec la conscience vive de ce qu'exige l'honneur d'un samouraï, peser chaque parole avant de la prononcer, se demander avant de répondre si ce que l'on a à dire est vrai.

    Manger avec modération, éviter la volupté.
    Après les tâches quotidiennes, se souvenir du mot Mort, ne pas faillir de le mettre en son cœur.
    Un homme qui méconnaît la vertu n'est pas un samouraï. Pour tout homme, les parents sont comme la tige de son propre corps, lui-même est branche consanguine de ses parents.

    Respecter la règle de la tige et de branches; l'oublier, c'est ne jamais parvenir à comprendre ce qu'est la vertu. - Un samouraï se conduira en fils et en sujet fidèle. Il ne quittera pas son suzerain, quand bien même le nombre de ses sujets passerait de cent à dix, de dix à un.
    En temps de guerre, le témoignage de sa loyauté consistera à se porter s'il le faut au-devant des flèches ennemies sans faire cas de sa vie.

    Loyauté, esprit de justice, bravoure sont les trois vertus naturelles du samouraï.
    Un samouraï, où qu'il dorme, ne doit pas mettre les jambes dans la direction du logement de son suzerain. De même, quand il s'exerce au tir à l'arc, il ne doit pas pointer ni lancer sa flèche dans la direction de son suzerain, ou encore quand il pose sa lance.

    Le faucon ne pique pas les épis, même quand il meurt de faim. De même un samouraï se servant d'un cure-dents fera-t-il semblant de s'être régalé, même quand il n'a pas mangé.
    Si à la guerre un samouraï perd le combat et s'il est obligé de livrer sa tête, il manifestera hardiment son nom à l'appel de l'ennemi et mourra en souriant, sans aucune vile allure.

    Étant gravement blessé, si gravement qu'aucune opération chirurgicale ne puisse le guérir, il parlera correctement devant ses supérieurs et ses pairs et mourra avec sang-froid, se rendant bien compte de l'état de sa blessure.
    Un samouraï qui ne serait que fort n'est pas admissible. Sans parler de la nécessité des études en science, il faut qu'il profite de ses loisirs pour s'exercer à la poésie et comprendre la cérémonie du thé.





    Budo ShoShin Shu, - Daïdoji Yuzan, 1639-1730
    bretivert
    bretivert

    Messages : 61
    Points : 7184
    Réputation : 1361
    Date d'inscription : 19/05/2019
    Age : 54
    Localisation : Vimines

    Revenir en haut Aller en bas

    Bushido ? Empty Re: Bushido ?

    Message par Blu le Ven 17 Jan - 16:47

    "Un homme qui méconnaît la vertu n'est pas un samouraï."

    Bushido ? Sermen10
    Anonymous
    Blu
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Bushido ? Empty Re: Bushido ?

    Message par junker le Ven 17 Jan - 20:19

    Trop tard, je ne ferais pas un Samouraï !!!!..........
    junker
    junker

    Messages : 400
    Points : 14740
    Réputation : 4852
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 84
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Bushido ? Empty Re: Bushido ?

    Message par Blu le Ven 17 Jan - 20:59

    On est bien d'accord junker.
    Il n'y avait qu'Alain Delon pour réussir un truc pareil.


    Bushido ? Samour10


    Mais çà, c'était avant…

    Et puis : " Je n'ai pas d'oreilles, je fais de ma sensibilité mes oreilles" çà me semble un peu compliqué même avec un appareil auditif...
    Anonymous
    Blu
    Invité


    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum