Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Photo : Avis de recherche
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeHier à 17:52 par otosan

» Port d’armes pour les réservistes de la gendarmerie ?
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeHier à 11:52 par LANG

» Exposition : Guerre de 1870
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeVen 27 Nov - 17:24 par CASTOR2

» BARKHANE Activité du 20 au 26 novembre
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeVen 27 Nov - 12:48 par CASTOR2

» Officiers et cadres de demain.
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeJeu 26 Nov - 19:26 par LANG

» Un petit jeu pour fin limier.
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeMer 25 Nov - 20:25 par junker

» Ces jours là à Nuremberg
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeMer 25 Nov - 19:35 par Kuiper

» Livre : Soldat de l’ombre
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeMer 25 Nov - 9:05 par Oort

» Adeline Gray et l’utilisation du nylon !
La trêve de Noël... 1914 Icon_minitimeMar 24 Nov - 18:16 par Oort

Novembre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 39 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 452 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est CHAANARO

    Nos membres ont posté un total de 5195 messages dans 1843 sujets

    La trêve de Noël... 1914

    Aller en bas

    La trêve de Noël... 1914 Empty La trêve de Noël... 1914

    Message par CASTOR2 le Lun 6 Jan - 19:20

    Ces derniers temps on a parlé de trève...

    La trêve de Noël... 1914 E5b6d510


    25 décembre 1914. Une scène pour le moins inattendue se déroule sur le front : des soldats des deux camps cessent le feu et célèbrent Noël ensemble !
    Il faut dire qu’en cette veille de Noël 1914, après quatre mois de combat, dans le froid et la boue des tranchées, les soldats sont épuisés. Sur les lignes du front belge, le moral est au plus bas. C’est là que le miracle se produit.
    En plusieurs points du front, les Allemands placent des sapins de Noël, avec bougies et lanternes, sur le parapet des tranchées de première ligne. Quelques soldats, britanniques et allemands, vont spontanément et sans autorisation, sortir de leurs tranchées avec des drapeaux blancs et fraterniser. A lieu alors l’impensable : les hommes se serrent la main, boivent et chantent ensemble des chants de Noël. L’occasion également pour eux de s’échanger du tabac, des cigarettes et même des petits objets souvenirs comme des boutons d’uniforme.
    Dans d’autres endroits, les hommes profitent de cette trêve pour récupérer leurs camarades morts sur le no man’s land et les inhumer. Ces scènes de fraternisation donnent lieu à des événements inouïs comme des parties de football improvisées entre britanniques et allemands, en pleine zone de combats.
    Du côté des Français, les actes de fraternisation sont moins nombreux, mais existent, comme dans la Somme avec la 28e division d’infanterie, la 70e division d’infanterie dans l’Artois ou encore la 5e division d’infanterie dans la région de Reims.
    A certains endroits, la trêve se prolonge jusqu’au 1er janvier 1915. Mais dans la plupart des cas, elle est de courte durée. Car elle ne plaît pas aux autorités militaires qui y mettent un frein afin d’éviter que les fraternisations se reproduisent et se concrétisent par des actions pacifiques.
    Sources : Ministère des Armées

    ******************

    La trêve de Noël... 1914 14555510

    Coté allemand, Karl Aldag, un jeune soldat, témoigne : « Le 31 décembre nous avons convenu de tirer des salves à minuit.
    La soirée était froide. Nous avons chanté, ils ont applaudi (nos tranchées sont à 60-70 mètres des leurs).
    Nous avons joué de la guimbarde, ils ont chanté, et nous avons applaudi. J’ai demandé ensuite s’ils n’avaient pas d’instruments de musique et ils sont allés chercher une cornemuse. Ils ont joué et chanté les beaux airs mélancoliques de leur pays : c’est la garde écossaise, avec les petites jupes et les jambes nues.
    A minuit les salves ont éclaté des deux côtés, en l’air ! Il y a eu aussi quelques décharges de notre artillerie, je ne sais sur quoi on tirait, les projectiles ordinairement si dangereux pétillaient comme un feu d’artifice. On a brandi des torches et crié hourra ! Nous nous sommes fait un grog, nous avons bu à la santé de l’empereur et à la nouvelle année.
    Ca été une vraie Saint-Sylvestre, comme en temps de paix.
    » (In Lettres d’étudiants allemands tués à la guerre, 1914-1918).

    Source : site mondialisation https://mrmondialisation.org/ces-images-etonnantes-de-la-treve-de-noel-1914-ont-100-ans/
    CASTOR2
    CASTOR2
    Histoire et Mémoire
    Histoire et Mémoire

    Messages : 195
    Points : 13067
    Réputation : 5611
    Date d'inscription : 14/10/2019
    Age : 74
    Localisation : Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum