Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 252 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Donnez Christophe

    Nos membres ont posté un total de 3022 messages dans 1099 sujets

    1961. Refus et désobéissance…

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    1961.  Refus et désobéissance… Empty 1961. Refus et désobéissance…

    Message par LANG

    On oublie, alors on se souvient...

    Quand on évoque le putsch d’avril 1961, les noms qui arrivent immédiatement sont ceux de Salan, de Challe puis ceux de Zeller et de Jouhaux.

    Ils représentent le symbole d’un refus.

    Le refus d’accepter un « tournant politique » que certains qualifient « d’abandon » et d’autres de « nouvelle orientation ». Ces qualifications ne sont pas les seules…
    Ce refus pour certains ne dépassera pas quelques jours et l’acceptation de l’échec dans l’honneur se terminera devant un tribunal. Denoix de Saint Marc est l’un d’entre-eux…
    Dénonciations, enquêtes, suspicions serviront à trier le « bon grain » du reste…
    Dans ce « reste », il y eut aussi ceux qui n’accepteront pas l’échec.

    Un refus, les armes à la main.

    Parmi ces « révoltés » un nom, De Gueldre, suivit d’un autre, Bastien Thiry.

    Tous ces « refus » se sont terminés de différentes manières. Dissolutions, arrêts de rigueur, départ anticipé, démissions, incarcération, prison, peloton d’exécution…

    L’Armée Française aura perdu mille trois cents officiers d’active et beaucoup de sous-officiers…
    Les noms doivent être recherchés car ils n’ont pas tous fait la une des journaux.
    Souvent, on découvre des inconnus qui sont partis en silence.
    « L’histoire » est parfois ingrate.

    Parmi ces « oubliés », certains se caractérisent par le « refus » d’exécuter un ordre.
    Un refus d’obéissance qui ne fut pas une « désobéissance devant l’ennemi »...
    Un refus d’exécuter…
    Il s’agit du peloton d’exécution.

    Les capitaines Cabannes, Balby de Vernon, Michel Martet et Courgeon du 501ème RCC refusèrent toute participation à des exécutions capitales… *
    Ils ne furent pas les seuls.
    « On ne donne pas une mission aussi dégueulasse à des cavaliers ! » (Colonel Lamargue d’Arrouzat).
    Qui s’en souvient encore…
    Recevoir l’ordre de constituer un peloton d’exécution est un ordre.
    « On est soldat, on obéit… ou on s’en va… ».

    Refus… Désobéissance…
    Beaucoup s’en sont allés…
    Certains reposent maintenant en silence. Oubliés de tous...
    C'étaient quand même des soldats, essayons de ne pas l'oublier...


    * Pour Albert Dovecar et Claude Piegts, le peloton fut fourni par le 5ème Génie et le 8ème RT.
    3 680 personnes ont été jugées et condamnées pour leur participation à l'OAS ou à des activités connexes et 41 d'entre elles l'ont été à la peine capitale. Sur ces 41 condamnations, seules quatre ont été appliquées à l'encontre du lieutenant-colonel Bastien-Thiry, chef du commando de l'attentat du Petit-Clamart contre le général de Gaulle, du lieutenant Degueldre, le chef des commandos Delta, de Claude Piegts et d'Albert Dovecar.



    1961.  Refus et désobéissance… Refus_12

    1961.  Refus et désobéissance… Le_ref11
    LANG
    LANG
    MODÉRATEUR / EXPERT
    MODÉRATEUR / EXPERT

    Messages : 529
    Points : 3837
    Réputation : 812
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 78
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    1961.  Refus et désobéissance… Empty Re: 1961. Refus et désobéissance…

    Message par musette tap


    « On ne donne pas une mission aussi dégueulasse à des cavaliers ! » (Colonel Lamargue d’Arrouzat).
    Qui s’en souvient encore…

    Un grand merci de mettre en lumière certains faits .
    musette tap
    musette tap

    Messages : 33
    Points : 5160
    Réputation : 65
    Date d'inscription : 02/05/2017
    Age : 61
    Localisation : Poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum