Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Janvier 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 252 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Donnez Christophe

    Nos membres ont posté un total de 3022 messages dans 1099 sujets

    Prix Erwan Bergot 2019

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    Prix Erwan Bergot 2019 Empty Prix Erwan Bergot 2019

    Message par locatelli


    18/11/2019


    Le prix Erwan Bergot 2019 vient d’être remis au journaliste et écrivain Arnaud de La Grange pour son roman « Le Huitième soir ». Le livre évoque la tragédie de Diên Biên Phu qui mit fin à la guerre d’Indochine en 1954.

    Arnaud de La Grange en 3 questions :
    - Pouvez-vous nous parlez de votre livre « Le Huitième Soir » ?

    Ce n’est pas un livre pour raconter la bataille de Diên Biên Phu, ce qui a déjà été excellemment fait. Il s’agit d’un roman de l’homme face à l’épreuve, en l’occurrence l’épreuve paroxystique de la guerre, celle qui met les âmes à nu et fait sortir la vérité d’un être. Diên Biên Phu est une toile de fond rougeoyante sur laquelle se détachent des sentiments universels, les passions et les contradictions humaines. Pour parler de la forme du roman, celle d’un journal de bord s’est imposée d’elle-même. Elle me permet de naviguer sans cesse entre la bataille et l’intime, entre la guerre et le roman initiatique d’un jeune homme de 26 ans.

    - Quelle idée de l’engagement avez-vous souhaité transmettre ?

    Il me semble que ce jeune lieutenant n’est pas un idéaliste ne connaissant ni la peur ni le doute. Il a ses faiblesses et pourtant cela ne l’empêche pas de s’engager. Comme les hommes qui sont autour de lui, il a le souci d’aller au bout de ce qu’il a commencé, pour lui et pour l’honneur. C’est aussi un roman sur la fraternité humaine, celle qui peut pousser à mettre sa vie en jeu pour l’Autre, l’ami ou le frère inconnu, pour des choses qui en fait nous dépassent.

    - Pour vous, que représente le prix Erwan Bergot, prix littéraire de l’armée de Terre ?

    Je suis évidemment très touché, avec l’étrange et belle impression d’une boucle bouclée… Les livres d’Erwan Bergot avaient accompagné mes années de jeunesse et voilà que ce prix me distingue. Et Erwan Bergot incarne pour moi ce type d’auteurs que j’aime tant, des écrivains qui sont capables d’être à la fois dans l’ordre de l’action et dans celui de l’écriture.

    Arnaud de la Grange : journaliste et écrivain
    Aujourd’hui journaliste et écrivain, Arnaud de La Grange est d’abord attiré par une carrière d’officier dans l’armée de Terre. Après des études de littérature et d’histoire, il effectue son service militaire au sein de la Marine et sert comme officier sous contrat. Il commence sa carrière comme chargé de mission au Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN).

    En 1995, il entre au Figaro. Grand reporter, il couvre de nombreux conflits, du Congo à l’Irak, en passant par l’Afghanistan. De 2008 à 2013, il est correspondant en Chine et en Asie du Nord-Est.
    A son retour, il devient rédacteur en chef du service international. Il publie, en parallèle,son premier roman «Les Vents Noirs» en 2017. «Le Huitième Soir» est son deuxième roman.



    Armée de Terre
    locatelli
    locatelli

    Messages : 58
    Points : 5264
    Réputation : 111
    Date d'inscription : 01/05/2017

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum