Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 49 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 48 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 234 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Pascal

    Nos membres ont posté un total de 2810 messages dans 1028 sujets

    un pirate en Indochine

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    un pirate en Indochine Empty un pirate en Indochine

    Message par Jean



    Aldo Ravaioli


    Aldo Ravaioli est italien d'origine. Né à Villadossola, c'est un homme au physique impressionnant.
    Il décide de pousser les portes de la Légion étrangère le 7 octobre 1950 à seulement 18 ans. Il fait ses classes à la 1re compagnie du 1er régiment étranger d'infanterie.

    Volontaire et intelligent, il est rapidement désigné pour servir en Extrême-Orient et part pour l'Indochine en mars 1951.
    Affecté à la 1re compagnie du 1er bataillon du 2e régiment étranger d'infanterie, il connaît ses premiers combats et multiplie les opérations. Il se révèle adapté au milieu et au terrain.

    Remarqué pour ses qualités de meneur d'hommes, il prend la tête d'un groupe de commandos rescapés du commando Vandenberghe puis devient chef de groupe au commando 11.
    Agissant de nuit avec son groupe en toute autonomie et doté d'un effectif variable de 50 à 80 partisans, Aldo Ravaioli récupère de nombreux renseignements sur le Viêt-Minh et acquière le surnom de « Pirate ». Valeureux et plein de courage, il sauve deux légionnaires sous le feu ennemi le 29 janvier 1952.

    Pour cette action, il est cité à l'ordre de la brigade. Nommé caporal le 1er juillet 1952, il est à nouveau cité en octobre après des combats difficiles menés avec succès avec ses supplétifs.
    Il tombe malade peu après d'une hépatite amibienne et doit être rapatrié sur l'Algérie en février 1953. Lors de sa convalescence, il devient membre de la garde rapprochée du général Salan puis, une fois remis sur pied, se porte de nouveau volontaire pour un second séjour en Indochine.

    Engagé à la 6e compagnie du 2e bataillon du 3e régiment étranger d'infanterie, il reprend la tête d'un groupe de commandos dans la zone de la rivière Claire et de la rivière Noire.
    Ravaioli et sa compagnie tombe dans une embuscade en février 1954, lui en réchappe avec 26 légionnaires, le reste de sa compagnie est détruite. Le 21 avril 1954, la 6e compagnie connaît d'autres combats féroces.
    Ravaioli est blessé au cours de cet ultime accrochage par une mine et une rafale de pistolet-mitrailleur à la jambe gauche. Malgré ses blessures, il continue à prendre part au combat jusqu'à épuisement des munitions. Il échappe une fois de plus à la mort : il est traîné par un camarade et évacué sur Saigon puis amputé de la jambe gauche.

    Il est à nouveau cité à l'ordre de l'armée puis placé en position de retraite pour infirmité. Il quitte le service actif le 20 mai 1955 et reçoit en 1956 la Médaille militaire.
    Pour la fête de la Légion en 1997, il porte la main du capitaine Danjou. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1966 puis officier en 1996 et meurt en 2009.




    Lieutenant (R) Rémi MAZAURIC
    Jean
    Jean

    Messages : 20
    Points : 474
    Réputation : 72
    Date d'inscription : 01/10/2019
    Localisation : poitiers

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum