Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    Estrope, locatelli

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 238 le Jeu 14 Nov - 21:29
    Statistiques
    Nous avons 230 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est Christophe Collardey

    Nos membres ont posté un total de 2741 messages dans 1005 sujets

    GARNISON DE VANNES

    Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

    Aller en bas

    GARNISON DE VANNES Empty GARNISON DE VANNES

    Message par LOUSTIC



    Très ancienne place forte, qui trouve ses origines à l'époque gallo-romaine. VANNES a vu se confirmer au fil des siècles sa vocation de ville de garnison.

    Jusqu'en 1870 elle abrite environ 700 hommes d'armes. Mais a partir de là. sous l'impulsion du Général TROCHU. un Morbihannais natif de Belle-lsle et alors Président du Gouvernement de la Défense Nationale et Gouverneur de Paris, la garnison connaît un essor considérable.

    C'est d'ailleurs à cette époque qu'est délimité le camp de MEUCON (1872) et que sont construits les actuels quartiers Foch et Delestraim ( 1874) Il y est même installé pour un temps une Ecole d'Artillerie fonctionnant jusque là à Metz.

    En 1919, VANNES compte un effectif de 4 000 militaires et 1 500 chevaux.

    Les principales unités à s'y être implantées sont été les suivantes :

    Avant 1914. la garnison comporte simultanément :
    Les Etats-Majors de la 22ème Division, de la 43ème Brigade d'Infanterie et de la 11ème Brigade d'Artillerie.
    - Le 116ème Régiment d'Infanterie.
    - Les 28ème et 35ème RA (ce dernier fut commandé de 1903 à 1905 par celui qui devait devenir le Maréchal FOCH) .
    - Le camp de MEUCON est alors camp d'instruction du XIème Corps d'Armée.

    Entre 1918 et 1946 :
    - Les Régiments d'Artillerie sont dissous et remplacés dans les années 20 par un bataillon du 65ème Régiment d’Infanterie et le 505ème Régiment de Chars de Combat.
    - Vannes est par ailleurs siège d'une subdivision (où se trouve actuellement le DMD).

    De 1946 à 1963 :
    - Retour des Artilleurs avec le 10ème RA (dissous en 1962), et des Fantassins avec les 32ème et 71ème Régiments d'Infanterie.
    - En 1946. est également créé le "Camp Léger de MEUCON" qui abrite une Ecole de Cadres.
    Celle-ci laissera sa place en 1947 à la 1"° Demi-Brigade Coloniale de Commandos Parachutistes (lère DBCCP). véritable creuset des bataillons Paras Colos à destination de l’INDOCHINE.
    C'est là que prend naissance la vocation coloniale de la garnison de VANNES.
    - En 1954, la 1ère DBCCP est transférée à BAYONNE.
    - L'année suivante arrive le 5ème Régiment de Cuirassiers, qui sera lui-même transféré en Allemagne, en 1962.

    1963:
    C'est l'année de consécration de la vocation coloniale de VANNES avec :

       - la recréation du 3ème RIMA (précédemment éclaté entre la Tunisie, le Maroc et l'Algérie, durant la période des événements d'Afrique du Nord )
       - l'installation du RICM, à son retour d'Algérie.

    Depuis 1996
       Date de transfert du RICM à Poitiers, le 3ème RIMa est le seul régiment à tenir garnison à VANNES.
       Fière de ses anciens régiments, Vannes les a honorés en donnant leurs noms à plusieurs rues de la ville : rues des 10ème, 28ème et 35èmeRA, des 65ème et 116ème RI, des 5ème RC et 505ème RCC, la rue des Paras de la 1ère demi BCCP.



    Le 3e régiment d'infanterie de marine (3e RIMa) de Vannes est une unité à vocation amphibie de la 9e brigade légère blindée de marine (9e BLBMa).

    GARNISON DE VANNES Rima10

    Héritier des traditions de l'infanterie de marine, elle-même issue des compagnies de la mer créées par Richelieu en 1622, le 3e RIMa est entièrement professionnalisé depuis 1970. Il fut engagé sur tous les théâtres d'opération de ces trente dernières années (Tchad, Liban, Koweit, Balkans, Côte d’Ivoire, Afghanistan, Mali, République centrafricaine,…).

    MISSION

    Régiment d'infanterie, à vocation amphibie, le 3e RIMa, est capable de remplir les missions d'assistance aux populations, de prévention des crises, ou d'intervention partout dans le monde, mais également en France, dans le cadre des plans de sécurité.

    _________________
    « La France n’est plus que silence. Elle est perdue quelque part dans la nuit, tous feux éteints, comme un navire. Sa conscience et sa vie spirituelle se sont ramassées dans son  épaisseur » (Antoine de Saint-Exupéry)
    LOUSTIC
    LOUSTIC

    Messages : 34
    Points : 1275
    Réputation : 105
    Date d'inscription : 30/04/2019
    Age : 59
    Localisation : Vimines

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum