Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» LA MARSEILLAISE
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeAujourd'hui à 2:45 par Hubert DENYS

» Cachez ce soldat, que je ne saurais voir.
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeHier à 11:35 par compagnie tournante

» Sommes-nous prêt pour un conflit majeur ?
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeHier à 9:09 par CASTOR2

» Ce jour-là. 25 février 1948 Le coup de Prague
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeMer 24 Fév - 21:17 par Blu

» Pierre DECKEUR
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeMer 24 Fév - 20:37 par 66-2B

» Une devise "Par le ciel, pour servir"
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeMer 24 Fév - 17:08 par Jean

» 10 juillet 1943, opération Husky
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeMer 24 Fév - 17:01 par FOUQUET65

» Mali. Vidéo sur Takuba
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeMer 24 Fév - 9:04 par Kuiper

» 20 juillet 1969
Livre : L’honneur, pas les honneurs… Icon_minitimeMar 23 Fév - 22:34 par Blu

Février 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 35 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 34 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Opus28240

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 507 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est CASAGRANDE

    Nos membres ont posté un total de 5788 messages dans 1916 sujets

    Livre : L’honneur, pas les honneurs…

    Aller en bas

    Livre : L’honneur, pas les honneurs… Empty Livre : L’honneur, pas les honneurs…

    Message par CASTOR2 Lun 25 Nov - 18:11

    L’Honneur, pas les honneurs...


    Un titre qui claque au vent comme un défi.

    Plusieurs figures célèbres font l’actualité du forum en ce moment. Pour certains, la carrière militaire s’est arrêtée après avril 1961.
    Il m’a semblé intéressant de mettre en lumière un épisode de cette histoire que certains ont vécus et qui a bouleversé l’Armée française.
    A cet égard, les derniers livres de Pierre Montagnon me semblent pouvoir jouer le rôle de lanterne.

    Livre : L’honneur, pas les honneurs… Honneu10

    Présentation (FNAC)
    À sa sortie des écoles, en 1954, Pierre Montagnon, en tête de sa promotion, choisit les parachutistes de la Légion. Il leur reste fidèle jusqu'en 1961, comme chef de section durant plusieurs années, puis comme commandant de compagnie.
    Ce livre se veut un témoignage sur cette période vécue intensément en Algérie. Témoignage sur des combats qui, s'ils ne furent jamais ceux de Verdun, impliquèrent héroïsme et sacrifices des deux côtés.
    Témoignage sur la qualité de la troupe au sein de laquelle il avait l'honneur de servir. Témoignage sur des événements où la politique rejoint le militaire : Mai 1958 et le retour du général de Gaulle, ainsi que la révolte des Centurions en avril 1961, à laquelle l'auteur a pris part.
    Si Pierre Montagnon affiche pleinement de quel côté son coeur battait, son témoignage se veut aussi un regard lucide et sans haine sur une terre que la France avait fécondée, mais où hélas des causes de révolte ne manquaient pas.


    Livre : L’honneur, pas les honneurs… Honneu11


    Présentation (FNAC)
    Dans le premier tome de ses Mémoires, Pierre Montagnon a relaté sa guerre en Algérie, de novembre 1954 à 1961, dans les rangs des parachutistes de la Légion. Rendu à la vie civile après le 22 avril 1961, il ne renonce pas. Retourné clandestinement à Alger, pour faire face à l'inéluctable indépendance, il s'intègre à l'équipe qui sera baptisée le "Soviet des capitaines".
    Dirigeant le secteur d'Hussein-Dey, il y mène la lutte contre le FLN, s'efforçant de structurer ceux qui résistent. Conscient que le véritable combat se situe dans l'intérieur, il dirige fin mars 1962 le maquis de l'Ouarsenis réunissant une poignée d'Européens et des harkis du Bachaga Boualam. Afin d'éviter une lutte fratricide contre les forces gouvernementales, il doit, le 6 avril suivant, cesser son action. Dans ces pages sincères et lucides, sans rancœur ni arrière-pensées, l'auteur évoque son combat mené la tête haute pour sauver ce qui pouvait l'être de la présence française en Algérie.
    CASTOR2
    CASTOR2
    Histoire et Mémoire
    Histoire et Mémoire

    Messages : 223
    Points : 16497
    Réputation : 7311
    Date d'inscription : 14/10/2019
    Age : 74
    Localisation : Centre

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum