Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.

    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 37 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 34 Invités :: 2 Moteurs de recherche

    juguin lionel, Noir4, PANDORE77

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 257 le Mar 2 Juin - 23:31
    Statistiques
    Nous avons 426 membres enregistrés
    L'utilisateur enregistré le plus récent est juguin lionel

    Nos membres ont posté un total de 5061 messages dans 1799 sujets

    Dernier round...

    Aller en bas

    Dernier round... Empty Dernier round...

    Message par LANG le Jeu 21 Nov - 18:30



    Je ne sais pas pourquoi, mais en me promenant sur internet, je suis tombé sur un article imprévu.
    Imprévu car c’est un coup de gueule… de quelqu'un que nous aimons beaucoup.
    Et en ce moment… ça peut faire du bien...
    Alors, un petit coup de gueule pour la route ?


    Dernier round... Mon_de10
    (Pas la peine de se demander pourquoi il a voulu poser avec la main sur la gueule du canon… !!!)

    Article sur" l’Est républicain " du 24 octobre 2009

    M. Bigeard sur le ring… à 93 ans, le Vieux Soldat publie « Mon dernier round » ; un regard sans complaisance sur l’état de la France, du monde et… sur la vieillesse….
    « Mon pire ennemi" dit-il.  
    Sur un coin de la grande table en chêne qui lui sert de bureau : le dessin d’un admirateur. On y voit une caricature, plutôt réussie, de Sarkozy et Obama, lors d’une conférence de presse devant la Maison blanche. Le premier demande au second : « Quel est ton souhait Barack ? » Le président US et tout récent prix Nobel de la Paix répond :
    « Une bonne année au Général Bigeard ! ».  
    La même acuité
    Dans son fauteuil, le vieux soldat sourit, lâche une boutade pour se moquer de lui-même.
    « C’est vrai qu’aujourd’hui, il ne faut pas beaucoup de vent pour que je tombe à terre » !
    Mais si Bigeard est toujours le même, l’homme se livre comme il ne l’a sans doute jamais fait dans « Mon dernier round » à paraître aujourd’hui aux Editions du Rocher.
    « Mon combat final. Espérons qu’au-delà de moi, les lecteurs me prolongeront » écrit-il, sur la quatrième de couverture.
    Début 2006, à l’aube de son 90e anniversaire, « Adieu ma France » devait être son dernier ouvrage. « Un livre testament » comme il nous le confiait à l’époque. Portant un regard critique et désabusé sur une France aspirée par le bas, Bigeard était représenté avec sa « gueule de héros » en couverture.
    Mais depuis « le vieux caïman aux yeux pochés » n’a jamais lâché son feutre noir ni l’attention qu’il porte à la France et au monde. Alors, il a noirci encore et encore des feuilles, avec toujours la même acuité sur les événements. Et sur la couverture de « Mon dernier round », il pose cette fois en civil, la main sur le canon qui trône dans son jardin, rue François Badot à Toul.
    Si la passion et les coups de gueule sont toujours là (l’image de la France à l’étranger, les compromis et arrangements avec notre conscience face à la Libye ou la Chine, la guerre en Afghanistan…) le Vieux para se confie, à propos de ce sac-à-dos qui pèse lourd sur les épaules.
    « Vieillir, voilà un mot auquel je ne pensais jamais quand j’étais sur mes terrains de combat !
    La mort, je la voyais autour de moi à chaque bataille, bien présente, trop présente, parmi mes camarades.
    La mort, oui, mais pas la vieillesse ! » écrit-il dans ce dernier opus.
    Mon pire ennemi
    Un peu plus loin, il poursuit : « Comment transmettre l’amour de la France aux jeunes générations ? Comment parler de patrie sans être considéré comme dépassé ?
    De nos jours, les anciens de 39-45 sont regardés comme des vestiges.
    Depuis quelques années, il m’a fallu admettre que je devenais à mon tour un vestige, que le temps changeait l’homme ».
    L’âge, confie-t-il juste après, « l’ennemi le plus coriace que je n’ai jamais connu ».
    Bigeard conclut : « Avec ce  »dernier round », je veux transmettre, encore transmettre, avant le grand départ.
    Mais j’ai le sentiment que je n’aurai pas le temps de dire, tout ce que je voudrais dire ».

    Un extrait

    Dernier round... Round10
    LANG
    LANG
    ADMINISTRATEUR
    ADMINISTRATEUR

    Messages : 861
    Points : 25620
    Réputation : 11508
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 79
    Localisation : Yonne

    Revenir en haut Aller en bas

    Dernier round... Empty Re: Dernier round...

    Message par junker le Ven 22 Nov - 10:01

    Merci de rafraichir notre mémoire qui va de l'avant, la mienne est étonnante car elle remonte maintenant jusqu’à mon enfance, dans des détails que je ne soupçonnais pas, Bigeard était pareil, il se souvenait de détails des plus infime ! par contre j'ai tendance à confondre les jours !!!!!
    junker
    junker

    Messages : 409
    Points : 15350
    Réputation : 5102
    Date d'inscription : 09/12/2018
    Age : 84
    Localisation : Deux-Sèvres

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum